Workbox, think bubble ou silent room : un espace dans l’open space pour se mettre à couvert du brouhaha ambiant

Workboxes« Un espace dans l’espace » : cela vous semble farfelu ? C’est pourtant la tendance actuelle dans l’aménagement de bureau ! Les open spaces ont occasionné chez le travailleur des difficultés à se concentrer. Les designers ont alors pensé à créer des espaces confinés dans les bureaux paysagers pour pallier ce problème de concentration. Lisez plutôt !

Workbox, think bubble, silent room, silent area ou encore think tank : tous ces anglicismes vous sont inconnus ou nébuleux ? Sachez que dans le secteur du mobilier professionnel pour open space, ils désignent tous la même chose : ces petits espaces de réunion qui voient le jour dans l’aménagement d’espaces de bureaux partagés. Décortiquons ensemble leurs fonctions, déclinaisons et marques de fabrication dans cet article.

Demande accrue pour les workboxes : avec quoi coïncide-t-elle ?

La demande croissante pour ces petites cellules de réunion confinées concorde indubitablement avec la multiplication des bureaux paysagers ou, comme on les appelle plus souvent, les open spaces. La promiscuité entre collaborateurs a donné naissance à un problème majeur de concentration. Jadis, ce phénomène n’existait pas. Chacun travaillait dans son bureau fermé et pouvait vaquer à ses occupations sans être distrait par la conversation téléphonique du voisin ou par les pourparlers d’autres collègues adjacents. Aujourd’hui, les bureaux paysagers font que tout le monde s’entend et se voit. Chacun travaille dans un brouhaha constant qui peut parfois s’avérer très perturbant. Pour retrouver ses esprits et recentrer ses idées autour de petits groupes de travail, on a donc conçu des think bubbles.

Les silent rooms : des espaces dans l’espace aux multiples fonctions

WorkboxesLes silent rooms ou silent areas remplissent plusieurs fonctions au sein d’une entreprise. Elles peuvent servir à tenir des réunions internes et externes (entretiens avec des clients, partenaires ou fournisseurs). Elles peuvent héberger des échanges aussi formels qu’informels. Elles permettent de favoriser la communication, le partage de connaissances, la création, la concentration, la réflexion, la confidentialité ou encore l’interaction. Vous pouvez solliciter cette « box in the room » pour y passer un simple coup de fil important à l’abri des oreilles voisines ou pour y tenir une formation face à une assistance d’une dizaine de personnes. Bref : ces teamwork spaces permettent d’accomplir toute tâche à couvert acoustique de votre entourage professionnel.

Pour les travailleurs se livrant au homeworking, les workboxes constituent également le lieu idéal où ils peuvent rencontrer des collègues pour faire le point en face-à-face, ou s’entretenir avec des clients, signer ou faire signer des documents, etc.

Gros plan sur les matériaux de fabrication des think bubbles et les déclinaisons possibles

WorkboxesCes petites cellules de travail sont d’ordinaire conçues dans des matériaux très absorbants sur le plan acoustique, de sorte à neutraliser toutes les nuisances sonores. À noter que les personnes se trouvant dans ces espaces confinés n’entendent pas celles situées aux alentours extérieurs, et inversement. Les « bulles de réflexion » peuvent être équipées ou non d’un plafond et d’un système d’éclairage. Si vous choisissez l’option avec plafond, l’espace confiné sera alors doté d’un système de renouvellement de l’air. Les silent rooms se déclinent avec des portes coulissantes ou battantes. Leurs avantages de taille ? Elles sont démontables, mobiles et évolutives.

Ces « cocons » peuvent être transparents, quand ils sont érigés à l’aide de cloisons acoustiques en verre translucide. Cette option permet d’agrandir l’espace, de voir et d’être vu, de jouir d’un sentiment d’étendue tout en étant isolé acoustiquement. À l’opposé, les think tanks peuvent également être opaques, lorsqu’ils sont par exemple élaborés à partir de panneaux en mousse de mélamine.

Quant aux dimensions, les workboxes mesurent le plus souvent neuf mètres carrés de moyenne, et peuvent atteindre jusqu’à 30 mètres carrés et, dans ces cas plus spacieux, être équipés d’une estrade pour accueillir un auditoire.

Quelles marques de mobilier professionnel recommander pour l’acquisition de ces « cellules de travail » ?


 
Plusieurs fabricants de qualité se partagent aujourd’hui le marché des silent rooms :Workboxes

Vous souhaitez faire installer des silent rooms dans votre espace professionnel ouvert ?

Berhin est le partenaire de premier choix pour l’aménagement moderne et dans l’air du temps de vos bureaux ! Contactez nos collaborateurs à Namur pour tout renseignement ou demande de devis gratuit.